Faut-il sortir son chiot avant ou après le rappel de vaccin?

Publié le par aromanimaux.over-blog.com

Ixel01Voilà une question qui fait beaucoup de débats parmi les éleveurs, éducateurs, propriétaires et vétérinaires.

Avant de communiquer mon sentiment, je souhaiterais faire un petit rappel sur la vaccination, son rôle et le calendrier de la vaccination.

Les vaccins disponibles ainsi que le calendrier de vaccination pour chien vous ont déjà été expliqué dans une vidéo précédemment.

 

La vaccination

La vaccination consiste en une injection d’antigènes (virus vivant atténué ou virus tué) au sein de l’organisme qui va en réaction produire des anticorps spécifiques contre ces antigènes.
Il faut à peu près 3 semaines à 1 mois après l’injection pour avoir un taux d’anticorps suffisant pour défendre l’organisme.

En ce qui concerne le chiot, la première question qu’il faut se poser est la suivante : est-il issu d’une mère vaccinée correctement.

C’est très important que celle -ci soit à jour dans ses vaccinations et si ce n’est pas le cas, il est déconseillé de pratiquer la vaccination de rappel durant la gestation!

La mère, étant correctement vaccinée, aura, en principe, un taux d’anticorps adéquat pour chaque maladie vaccinable.

La mère transmettra ses anticorps à ses chiots par le colostrum.

Le colostrum est le lait secrété par la mère dans les premiers jours après la mise-bas. De couleur jaunâtre, il est très riche en protéines et contient les anticorps maternels. MAIS, le chiot n’a quelques heures pour absorber ces anticorps.

En effet, les anticorps une fois ingéré doivent passer la barrière intestinale et les cellules de l’intestin ne sont perméables’ pour ces molécules que quelques heures (12 à 18 heures) !

Après, ces anticorps ne pourront plus passer cette barrière et seront digérés.

Vous voyez l’importance de la précocité des premières tétées maintenant ! 

tetee-chiot-copie-1.jpg

La quantité d’anticorps maternels que possède le chiot dépend donc de l’état de vaccination de la mère et de la quantité de colostrum ingéré à temps

Les chiots ont donc un système de défense grâce à ces anticorps maternels transmis par le colostrum, c’est ce qu’on appelle « l’immunité passive ».

Il est très important que le chiot ait un taux d’anticorps maternels suffisant pour le protéger jusqu’à ce que son propre système immunitaire soit capable de produire une immunité.

Ces anticorps maternels ont une durée de vie de 5 à 12 semaines.

Il ne faut en aucun cas pratiquer la primo vaccination durant les premières semaines de vie du chiot ‘immunisé », cela ne sert a rien car ces anticorps maternels vont neutraliser la production d’anticorps d’origine vaccinale.

Bon ! Vous êtes toujours là ?  …. ok, je vais tenter de vous expliquer l’ambiguïté de la date idéale de primo vaccination.

Période de vulnérabilité du chiot 

Grâce à ce schéma, vous allez mieux comprendre pourquoi nous, vétérinaire, avons difficile de déterminer le moment idéale de vacciner pour la première fois un chiot immunisé passivement.

 

Si vous regardez bien ce graphique, vous pouvez constater une « zone de vulnérabilité », c’est à dire une période où le chiot est vulnérable.

Durant cette période, Le taux d’anticorps d’origine maternels n’est plus à un niveau suffisant pour protéger le chiot MAIS est trop élevé pour pouvoir effectué la primo- vaccination (interférence) !

La longueur de cette période varie d’un chiot à l’autre .Même au sein d’une portée, le statut d’anticorps maternels varie selon le chiot. Aucun n’aura la même dose d’anticorps d’origine maternels.

Une étude a déterminé des % de chiots immunisés qui pourraient recevoir la primo vaccination en fonction de l’âge:

À 6 semaines : 25% des chiots pourraient être vacciné
à 9 semaines : 40% des chiots pourraient être vacciné.
À 16 semaines: 66% des chiots       »                    »               »     .
À 18 semaines : 95% des chiots       »                    »               »     .

Vous comprenez maintenant pourquoi certains protocoles de vaccination peuvent paraître un peu « fantaisiste » et sont voués à l’échec en matière d’immunité.

Il n’est pas rare de constater, chez certains « marchands » par exemple, peu scrupuleux, soucieux de « vendre » rapidement, des chiots vaccinés (primo) dès l’âge de 5-6 semaines !!!  » Ces chiots issus de mères vaccinés ont été primo-vaccinés beaucoup trop tôt ! »

Je rappelle qu’un chiot ne peut être vendu qu’à partir de l’âge de 8 semaines et les vaccins ne sont pas obligatoires pour vendre un chiot, si ce n’est pour les chiens importés ou vendus auprès des marchands, foires, animaleries.

Pour les chiots âgés de plus de 3 mois et provenant d’un département officiellement déclaré infecté par la rage, le vaccin de la rage est obligatoire lors de la vente (voir liste des départements auprès de votre vétérinaire).

Il appartient au vétérinaire d’expliquer à ces nouveaux propriétaires l’ambiguïté de ce protocole de vaccination et de justifier le besoin de recommencer ce protocole ; ce qui parfois peut heurter les propriétaires et de qualifier le praticien de « mercantile », alors qu’il n’en est rien !

Pour savoir le moment idéal de primo vaccination chez un chiot, il faudrait faire un titrage des anticorps maternels (prise de sang), ce qui se fait très peu en pratique et ainsi on pourrait déterminer le protocole idéal (c’est ce qu’on appelle la vaccination avec discernement).

Il faut signaler que les laboratoires pharmaceutiques vétérinaires travaillent dans la mise au point de vaccins qui stimulent l’immunité active malgré la présence d’anticorps maternels.

La profession vétérinaire, dans sa majorité, préconise un calendrier vaccinal suivant :

8-9 semaines : primo-vaccination
12-13 semaines rappel vaccination avec la rage

L’idéal serait de faire un titrage d’anticorps contre les maladies 1 mois après le rappel afin de s’assurer que le taux d’anticorps soit suffisant pour protéger le chiot. En cas contraire, un nouveau rappel vaccinal sera effectué.

C’est la raison pour laquelle, certaines cliniques ou vétérinaires, vous proposeront de faire cette 3è injection à l’aveugle 1 mois après.

OUF !  … j’espère que cela a été clair et que je ne vous ai pas découragé dans la lecture !! …

Car je n’ai toujours pas répondu à la question : » Faut-il sortir le chiot avant ou après le rappel vaccinal ?

Et bien ma réponse va être clair : OUI vous pouvez, voir vous devez sortir vote chiot avant le rappel des vaccins.

POURQUOI? Tout simplement pour sociabiliser votre chiot !!!

Lorsque vous allez acquérir votre chiot à deux mois, l’éleveur ou le vendeur vous dira dans la plupart des cas : » surtout ne sortez pas à l’extérieur votre chiot avant 1 mois, après son rappel !! » ……. ERREUR !

Si vous suivez ce conseil, vous allez au devant de problèmes comportementaux qui peuvent être catastrophiques pour l’avenir du chiot.

Il faut savoir que la période de 2-4 mois chez un chiot est un moment crucial dans son développement et c’est le moment idéal pour travailler la socialisation du chiot.

C’est à dire sortir le chiot dans différents environnements pour le familiariser avec tous les bruits (voitures, camion, moto, foule,…) et autres êtres vivants.
Il faut que votre chien soit bien dans sa tête et surtout pas craintif!!!

Et puis ce sera plus facile de lui apprendre les règles de propreté, car là aussi vous risquez d’avoir des soucis en repoussant ces sorties à l’extérieur.

Repousser cette socialisation à plus de 3 mois, voir plus, risque de provoquer des pathologies liées à la peur et phobie irréversibles.

Avoir un chien craintif est une expérience pénible avec des risques de problèmes graves (Morsures, agressivité)

Alors vous me direz : » ok, Doc, mais au niveau santé ? QUID? Puisqu’il n’est pas protégé.

Et bien ces sorties à l’extérieur doivent se faire en respectant 
certaines règles :

1) évitez tout contact avec d’autres chiens, évitez les parcs ,évitez de vous rendre dans animaleries, les refuges, les clubs canins ,…. bref tous les endroits à concentration canine et à risque .2) Lors des promenades ,ne laissez pas le chiot boire dans les flaques d’eau , renifler les matières fécales et les urines des autres chiens.3) Ne le laissez pas non plus trop manipuler, trop caresser par des personnes étrangères et lavez vous les mains régulièrement , surtout à vos retours d’extérieurs .


Voilà, j’espère vous avoir éclairé sur cette question : » faut-il sortir son chiot avant ou après son rappel de vaccin  ».

Restez  cohérent, attentif mais je suis convaincu qu’en repoussant les sorties à l’extérieur, vous aurez plus de problèmes (comportementaux) que d’avantages.

Mais surtout respectez les règles d’hygiène !!

 

 

 

 

 

Source : conseilsveterinaires.com

 

 

Publié dans Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article